Vie privée : le harcèlement intra-familial est possible

Vie privée : le harcèlement intra-familial est possible

Le droit au respect de la vie privée vaut aussi lorsque les messages et signaux malveillants n'ont pas quitté la sphère familiale.

Un homme reprochait à son beau-frère de lui avoir envoyé des SMS menaçants et réitérés. Il l’a assigné en réparation du préjudice résultant l’atteinte portée à sa vie privée. Le tribunal d’instance de Saint-Etienne, dans un jugement rendu le 12 avril 2019, a débouté sa demande au titre que les messages, même (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.