La cession des droits de surélévation contre travaux est licite

La cession des droits de surélévation contre travaux est licite

Une décision d'assemblée générale de copropriétaires de céder les droits de surélévation à une société en l'échange de la réalisation de divers travaux n'est pas contraire à l'article 16-1 de la loi du 10 juillet 1965.

Les copropriétaires d'un immeuble ont décidé, lors d'une assemblée générale du 21 mars 2014, de céder les droits à construire en surélévation à une société pour un prix de 381.000 euros. Le paiement du prix a été converti en (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.