Prospection commerciale sans consentement : sanction de la Cnil

Prospection commerciale sans consentement : sanction de la Cnil

La Cnil inflige à la société Nestor une amende de 20.000 € pour avoir adressé des courriels de prospection sans avoir préalablement recueilli le consentement des prospects et pour avoir manqué à plusieurs obligations du RGPD.

Saisie de plusieurs plaintes, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a effectué des contrôles en mai 2019 et février 2020 auprès de la société Nestor, spécialisée dans la préparation et la livraison (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.